Articles

Le Qi Gong et les arbres

Image
  Isabelle Fournion et Valérie Thévenet viennent de publier un livre magnifique : " à la rencontre de votre ARBRE SŒUR" Le thème de ce livre est de relier des exercices de qi gong en rapport avec 27 arbres. Cette idée engendre un livre riche sur deux domaines complémentaires : La vie des arbres et l'homme à travers la culture chinoise du Qi (souffle de vie).  Grâce à une mise en page somptueuse, ce livre est un objet d'art qui donne du bonheur et de la joie. "à la rencontre de votre arbre sœur" Isabelle Fournion / Valérie Thévenet Editions du Poutan https://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2375531310/associatiyiqu-21   La pratique du qi gong sous des arbres Le séquoia géant du square Émile Gallé Paris 11   Sous le chêne au Vésinet

Tai Ji Quan ?

Image
    Qu'est-ce que le Tai Ji Quan ? Le Tai Ji Quan   (prononciation : tai chi chuan / boxe du faîte suprême) aurait été créé par le légendaire moine taoïste Chang San-Feng il y a environ 800 ans. Art martial utilisé à l'origine à des fins d'autodéfense, il est aujourd'hui largement perçu comme un ensemble d'exercices de santé et de développement personnel. Le Tai Ji Quan est un type de QI GONG si on pratique l'enchaînement sans entraînement au combat et à la compétition. Le Tai Ji Quan en pratique Il vous faudra mémoriser progressivement un enchaînement de mouvement exécutés avec élégance,comme une danse, afin de vous familiariser peu à peu avec l'attitude mentale de détente et de calme intérieur à adopter. L'enchaînement complet ancien dure généralement entre 15 et 20 minutes. Le tai ji quan moderne simplifié pour la santé dure généralement quatre à 6 minutes. Extrait du livre : Gym chinoise Edward C. Chang Marabout https://www.amazon.fr/exec/obidos/ASI

Yan pei ming

Image
Yan pei ming Le peintre guerrier https://youtu.be/LHXPKiB7UvE

Blog : mode d'emploi smartphone

Image
Pour accéder au blog facilement sur un smartphone : Allez sur le blog Cliquez sur la petite flèche rouge en haut à droite  Puis cliquez sur ajouter à l'écran d'acceuil  ensuite il suffira de cliquer sur l'icône du blog pour connaître immédiatement les nouvelles fraîches ( grève sans préavis dans les gymnases, les lieux des cours...) 

Les pieds et la posture

Image
  « Il y a d’abord une prise de conscience du pied, souvent méconnue dans son importance dans le maintien du corps. On monte et on redescend de la pointe du pied sur les talons avec un maximum de ralenti, par un mouvement de bascule à la limite du déséquilibre, sans toutefois déplacer les pieds : on prend successivement conscience des trois parties qui le composent, puis on fait trois pas sur la plante et trois pas sur les talons pour prendre conscience des muscles de la voûte plantaire, de ceux des jambes et des cuisses, le corps cherchant à maintenir son équilibre sir le plan antérieur et postérieur. » Les sensations répondant aux appuis et aux phénomènes dynamiques de la posture sont donc interrogées bien plus que celles indiquant subjectivement les contours et les apparences immédiates de la morphologie. Et elles sont dans la perspective qui visent l’intégration des tensions. Le redressement deviendrait un affinement des régulations globales à l’égard de la verticalité. Il d

YI SHOU : " La pensée observe"

Image
Les pratiquants arrivent, par leur propre activité mentale, à influer sur l’activité physiologique de leur organisme. Cela s’appelle YI SHOU . YI (sens, intention) indique la pensée ; SHOU   (observe /garde)   , c’est parvenir à stabiliser cette activité mentale et à l’immobiliser dans une partie du corps ou sur quelque chose d’autre. Outre le fait que « la pensée observe » permet de chasser les pensées diverses et d’induire le calme, comme le contenu sera différent, les effets produits sur l’organisme seront également différents. Le contenu de la « pensée observe » doit donc être maitrisé en fonction des différents états de santé et des différents niveaux de pratique. Les contenus de la « pensée observe » sont nombreux, mais on peut grosso modo en distinguer cinq sortes : 1.          La pensée observe certaines parties de son propre corps. 2.            La pensée observe certaines choses extérieures du corps. 3.         Imaginer (se remémorer) certaines choses que l’on

TAIJI : « le Yin et le Yang »

Image
  Le symbole du TAIJI (Yin et Yang)   Littéralement le TAIJI signifie : « Faîte (Ji) suprême (Tai) » C’est le principe fondamental à l’origine de toutes manifestations de l’univers. Le monde est né TAIJI et, depuis, chaque phénomène de l’univers se manifeste à chaque instant, en conformité avec le TAIJI. Le YIN et le YANG sont les deux faces du TAIJI. Il s’opposent et en même temps se complètent. Le Yin et le Yang doivent être considérés comme un concept rythmique exprimant un mouvement pendulaire allant d’un extrême à l’autre.   Dans la forme du TAIJI QI GONG on retrouve les alternances du Yin et du Yang :  Ouverture et fermeture, haut et bas, pronation et supination, lourd et léger, plein et vide, droite et gauche, extérieur et intérieure, inspiration et expiration.  Le mouvement et la concentration vont permettre d’activer, de ressentir et de rééquilibrer les énergies (souffle) Yin et Yang   qui circulent dans les méridiens .  Cette forme de QI GONG (entra